<- Articles

Qu'en est-il du Made In France en 2020 ?

Imaginez-vous dans un rayon de supermarché et vous devez choisir vite votre produit, parce que vous avez un call dans trois minutes...

Imaginez-vous dans un rayon de supermarché et vous devez choisir vite votre produit, parce que vous avez un call dans trois minutes (je suis sûre que vous connaissez cette situation...).

Vous devez prendre du miel mais, malédiction, rupture de stock de votre marque fétiche. Les pots sont identiques, tous bio, et vous ne connaissez aucune des marques... Hésitation, quel pot prendre ?

Et puis là, la réponse, en trois couleurs : bleu, blanc, rouge... Vous attrapez le miel qui porte le drapeau tricolore, et vous filez en caisse. Au moins, vous dites-vous, c'est une valeur sûre, et c'est local.

Cette situation, on y a tous été plus ou moins confronté. La provenance, le pays de fabrication, l'origine, la production sont des critères d'achat qui pèsent toujours dans la balance. Ce n'est pas juste un pays, mais c'est un gage, ou non, de qualité, d'éthique, de savoir-faire. Et c'est pourquoi le Made In France a son mot à dire.

Le "Made In France" est un marché d'avenir, et toujours populaire. Le chiffre de création d'entreprise est en hausse, et le tout représente plus de 40 000 emplois et un chiffre d'affaires d'environ 7,2 milliards d'euro annuels.

Les consommateurs également s'investissent de plus en plus et sont sensibles à cette pratique. 59% des français font de la provenance un critère d'achat, et 3 français sur 4 sont prêts à payer plus cher un produit de fabrication française.

C'est un engouement qui a tout son sens, trouvant sa source auprès des enjeux éthiques et écologiques que porte ce genre de projet. Le "Made In France" œuvre à remettre en valeur un savoir-faire en voie d'extinction, à offrir des emplois en France avec des conditions de travail qui respectent le droit national, à lutter contre la désertification du territoire.

D'un point de vue écologique, cela assure des dépenses énergétiques moindre dans le processus de production, moins de pollution avec moins de transport, œuvrant ainsi pour le développement durable.

Le "Made In France" est un moyen de relance de l'économie française en assurant transparence et qualité. Acte considéré comme citoyen et non pas comme un simple effet de mode, lancer aujourd'hui son projet de "Made In France" semble plein de promesses. Encore faut-il trouver sa place dans un marché déjà plein de petites offres, et touchant une cible quasi 100% nationale.

Les freins et les avantages du Made In France

Il est évident que pour un porteur de projet, tout n'est pas rose.

Le Made In France a le vent en poupe, ce qui offre des opportunités à ceux qui ont des projets à lancer, mais ce rend pas la tâche plus facile non plus. Comme dans tout domaine, il y a des freins, et des avantages porteurs. Il faut les connaître, en prendre conscience et faire avec pour élaborer sa stratégie et trouver des solutions.

La première difficulté, commune à tous projets, c'est de trouver sa place sur le marché. C'est tout à fait normal, il y a déjà plein de marques existantes dans de nombreux secteurs, car le Made In France ne se limite pas à la mode ou à l'alimentaire, il s'élargit aux cosmétiques, aux jouets, à la décoration et l'ameublement... Quand on est encore tout petit et qu'on commence à vendre, il faut sortir du lot, et ce n'est pas une évidence.

Il y a un autre frein, qui touche davantage les clients, et donc impacte les entreprises, c'est la question du prix.

Un produit ou un service Made In France coûte souvent (pas systématiquement) plus cher que la moyenne. Et tous ne peuvent pas se permettre ou alors restent simplement frileux devant des dépenses supérieures à d'autres offres sur le marché. Cette différence s'explique bien sûr, et c'est bien compensé par un énorme avantage du Made In France, les valeurs qu'il véhicule.

Le Made In France est gage de qualité pour le consommateur, premier point qui justifie son prix. Mais le Made In France est également porteur de valeurs éthiques, économiques et environnementales. Ethiques dans le respect des droits du travail et la juste rémunération des salariés, économiques dans le sens où cela favorise l'économie nationale et permet de faire de l'emploi sur le territoire, et environnementale avec une production plus proche, donc avec une moindre émission de dioxyde de carbone lors du transport.

La dernière difficulté à souligner pour les porteurs de projet qui veulent se lancer, c'est la recherche d'artisans et de partenaires français pour assurer la production. Certains savoir-faire se sont perdus sur l'Hexagone, et il n'est pas toujours évident de trouver les bonnes personnes avec qui s'associer et déléguer la fabrication et autres étapes du processus de création du produit final.

Le marché du Made In France

Le marché du Made In France se développe sur le plan national mais également au niveau international où sa réputation le précède.

De nombreux secteurs sont de plus en plus dynamiques dans le Made In France, avec cette volonté de voir refleurir le savoir-faire artisanal français, de développer la production sur le territoire et de faire vivre l'économie nationale.

Les domaines de la restauration, la mode, la décoration, la beauté, les jouets proposent de plus en plus de gammes Made In France au public. Principalement des produits, mais également des services, c'est une offre qui se diversifie et se développe.

Bien plus qu'une tendance, le Made In France est rentré dans le comportement d'achat du consommateur, qui prend conscience des enjeux auxquels répond le Made In France.

Pour le client, acheter du Made In France, c'est avoir un geste citoyen. C'est agir pour son pays, son économie et ses emplois. Le consommateur se sent impliqué dans son achat, il a une consommation consciente, et il participe donc activement au développement de ce marché Made In France sur le territoire.

Mais ce marché ne se cantonne pas à l'Hexagone, il s'exporte également à l'international.

Le marché du "Made In ..." a un rayonnement mondial. Une étude montre que le Made In France a été placé en 8iéme position des pays les plus attractifs par leur marque nationale.

Auprès des étrangers, le Made In France résonne comme preuve de qualité et de raffinement. Une French Touch qui a son charme et séduit. Certains savoir-faire sont reconnus internationalement, comme par exemple la haute couture et la parfumerie. Des atouts que les entreprises peuvent exploiter.

Le Made In France à l'international n'est pas encore un marché affirmé, mais il est plein de promesses et ne demande qu'à pouvoir se développer.

Les appellations Made In France

Made In France, ça sonne bien, mais à quoi ça correspond exactement ? Sur quoi se basent les entreprises pour mettre cette appellation sur leurs produits ?

Il y a peu de label sélectif pour le Made In France, mais surtout différentes appellations que les entreprises peuvent apposer à leurs produits s'ils remplissent l'une ou l'autre de ces conditions :

  • la dernière transformation de l'offre a eu lieu en France
  • 45% de la valeur ajoutée a été réalisée en France

Le 100% Made In France n'existe pas, où alors très peu.

Pour répondre à ce manque de signification déploré par un bon nombre de consommateurs un label plus stricte a été créé en 2010, la certification OGF (Origine France Garantie).

Elle repose sur deux critères principaux :

  • Entre 50 et 100% du prix de revient unitaire est français
  • Le produit prend ses caractéristiques essentielles en France

Il existe aussi d'autres labels plus contraignants et plus orientés, donc moins courants, comme les labels Indication Géographique, Entreprise Patrimoine Vivant et France Terre Textile. Ceux-ci garantissent un savoir-faire français et d'excellence.

Ce qui importe le plus dans ces labels et appellations, c'est la transparence des entreprises. Qu'elles ne cachent pas une partie de leur production sous une appellation qui leur assure les bonnes grâces du publique, mais qu'elles jouent l'honnêteté en valorisant les efforts qu'elles font pour privilégier une fabrication et une implication sur le territoire français.

C'est pourquoi Réuni, marque de mode éthique qui propose un gros pull d'hiver en fibres 100% naturelles, ne se revendique pas d'un Made In Quelque part, mais d'un Made In Transparence. LE vêtement commercialisé n'est pas français, et ne se revendique pas comme tel.

Mais la démarche de Réuni est celle que nous aimerions voir dans toutes les entreprises. Ne pas chercher à donner une image toute lisse et parfaite en ne donnant que les informations les plus valorisantes, mais être honnête avec le consommateur sur l'origine des matières premières et le lieu de fabrication de chaque étape du processus de production.

C'est de cette manière que marques et consommateurs pourront avancer vers une production plus transparente et une consommation plus responsable.

Des marques de Made In France inspirantes

On l'a vu, le Made In France ne concerne pas qu'un seul secteur en particulier.

Privilégier la proximité dans la production, favoriser l'emploi sur le territoire, faire tourner l'économie nationale, prendre en compte les problématiques écologiques et sociales dans la production, rémunérer les salariés au prix juste et leur permettre de travailler dans de bonnes conditions, ce ne sont pas des préoccupations n'appartenant qu'à un nombre restreint d'entrepreneurs. Tous sont concernés !

C'est pourquoi je propose de vous présenter plusieurs marques de plus ou moins grandes ampleurs, dans différents domaines, qui ont intégré cette dimension Made In France à leur stratégie, leur production et leur modèle économique.

Ils peuvent être une vraie source d'inspiration, et des exemples concrets de marques qui se lancent... et marchent !

Lancer mon projet Made In France

Lancer un projet de "Made In France" est très actuel, mais ça ne se fait pas en un claquement de doigt ! Riche de sens sur le plan éthique et financier, il peut rester pauvre matériellement et, pour voir le jour, doit trouver ce qu'il faut pour se financer...

À tout porteur de projet, la même problématique : trouver les fonds nécessaires pour se lancer. Convaincre les financeurs d'investir peut en désespérer plus d'un.

Le domaine du Made In France est porteur de valeurs citoyennes et éthiques, mais le projet seulement conceptualisé et sans amorçage de rentabilité ne fait pas le poids face aux attentes chiffrées et concrètes des investisseurs. Sans preuve, pas de financement.

Pour cela, le crowdfunding peut être une solution.

Qu'est-ce que c'est ? Le crowdfunding, ou le financement participatif, est un mécanisme qui permet de collecter de l'argent auprès de particuliers sur une plateforme internet (Ulule, KissKissBankBank...) pour financer un projet.

Ce n'est cependant pas une recette magique, et choisir le financement participatif demande un véritable investissement en temps et en travail.

En suivant avec rigueur toutes les étapes de préparation et d'animation de la campagne, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour lancer avec succès son projet. Rien n'est impossible à ceux qui en veulent, portés par l'envie et la motivation.

En plus, le Made In France est porteur de valeurs qui peuvent souder une communauté autour d'un projet, et réer une base de clients qualifiés qui deviendront les premiers supporteurs de la marques à son lancement.

Bien qu'intense, cette phase est un véritable fer de lance pour vendre son projet aux investisseurs. Sans oublier l'élan donné à la communication et la visibilité de la marque qui aura déjà levé tous les freins pour gagner en ampleur.

Des projets Made In France menés avec brio par le crowdfunding

Vous pouvez trouver ici des exemples de projets Made In France qui ont utilisé le financement participatif comme un fer de lance pour lancer leur marque. Découvrez comment ils ont mené leur campagne, ce qu'ils ont observé du marché, comment ils ont évolué et ce qu'ils deviennent aujourd'hui. De quoi donner de l'espoir à ceux qui sont encore dubitatifs quant au bien fondé du Made In France...

Le Gaulois (Ulule) : Le Gaulois est une marque de jeans Made In France qui est parvenu à faire 1347 préventes sur un objectif de 100. Créé par un lyonnais héritier d'un savoir-faire artisanal familial datant de quelques décennies, la marque veut faire revivre cet artisanat sur le territoire français, et répondre aux problématiques écologiques et sociales de la création de jeans dans la fast fashion. C'est pourquoi Le Gaulois a décidé de produire toutes ces pièces à base de lin cultivé en Normandie, une fibre naturellement écologique.

Réjeanne (Ulule) : Réjeanne, c'est une nouvelle génération de culottes menstruelles Made In France. Et attention, la marque a atteint son objectif de financement à plus de 7000% sur Ulule! En plus d'être esthétiques et de faciliter la vie de beaucoup, elles sont écologiques ! Et oui, avec Réjeanne finies les protections hygiéniques jetables et aux nanoparticules toxiques. Lavable et réutilisable, cette culotte révolutionne les protections hygiéniques féminines en apportant douceur et efficacité.

<- Articles