Comment se développe le marché du Made In France ?

Peut-on chanter "Cocorico" ?

Le Made In France a la côte, il séduit autant les consommateurs que les entreprises qui y voient un atout considérable. Peut-on chanter "Cocorico"  ?

Marché national

Le secteur du Made In France représente presque 40 000 emplois pour un chiffre d'affaires annuel de 7,2 milliards d'euros. Bien plus qu'une tendance, donc.

Secteurs et valeurs

Le premier secteur ayant fait apparaître le Made In France dans le comportement d'achat est le secteur alimentaire. Avec la montée en puissance du bio et la prise en compte du facteur santé dans l'alimentation, les consommateurs ont commencé à faire de plus en plus attention à leurs achats, et à la provenance des produits.

La volonté d'acheter local et de privilégier les producteurs de l'Hexagone ont aussi favoriser cet engouement.

Aujourd'hui, ce sont de nombreux secteurs qui investissent dans le Made In France et recentrent leurs productions. On peut y inclure le secteur du prêt-à-porter, des jeux et jouets, de la décoration, de la restauration et de la beauté.

De nombreuses marques proposent aujourd'hui des produits français au public. La demande est telle que maintenant le marché dépasse le domaine agricole et industriel pour s'étendre sur les services Made In France. On peu citer comme exemple Smash, une alternative lyonnaise au service de partage de fichiers Wetransfer.

La recherche de produits et services alliant respect de l'environnement, juste rémunération des salariés et production française est de plus en plus importante.

Nombreuses sont les entreprises qui comprennent que le Made In France est un argument qui a un fort impact sur les ventes. C'est un réel atout concurrentiel qui rend ce marché toujours plus prometteur et puissant. Il pousse les entreprises à se responsabiliser et se soucier des enjeux environnementaux et sociaux très actuels.

Le Made In France justifie un prix supérieur au marché, mais 72% des français sont prêts à payer plus cher pour garantir qualité et savoir-faire.

Rappelons qu'acheter Made In France est vu comme un geste citoyen qui permet de faire vivre l'économie française, de favoriser l'emploi sur le territoire et d'œuvrer pour le respect des conditions de travail des employés.

Salon du Made In France

Pour permettre l'évolution du Made In France et l'essor de ces entreprises et projets qui s'y investissent, le Salon du Made In France organise tous les ans une MIF Expo au service de l'industrie, de l'innovation et de la créativité française.

Une vitrine vivante pour ceux qui ont décidé de réaliser leur production essentiellement sur le territoire français et veulent rencontrer le public pour se faire connaitre.

L'objectif de cet événement annuel est d'amplifier une dynamique socio-économique et de promouvoir le Made In France.

La MIF Expo 2019 comptait 80 000 visiteurs, 570 exposants et 400 journalistes présents. Pour comparer, le salon comptait 80 exposants pour ses débuts en 2012, et 60 000 visiteurs pour la sixième édition en 2017 ; des chiffres qui montrent une évolution positive du Made In France.

Toutes ces actions œuvrent à créer et faire de la marque France une marque forte et reconnue. Cependant, il reste encore une marge de progression au niveau de l'Etat, qui ne s'investit pas pleinement en faveur du Made In France et reste indifférents aux demandes d'aide et de considération.

Marché international

Le Made In France est un marché qui peut avoir de l'ambition également sur le plan international.

Aux yeux des consommateurs étrangers, les produits français sont souvent synonymes de savoir-faire, de tradition, de qualité et de raffinement.

Un sondage Statista réalisé auprès de 43 000 consommateurs à travers le monde en 2017 montrait que la France était placée en huitième position des pays les plus attractifs pour leur "made in". La France a obtenu un score de 81 sur 100, à égalité avec les Etats-Unis et le Japon. La première nation au classement mondial était l'Allemagne avec un score de 100.

La marque France est de plus en plus reconnue, surtout hors du continent européen. Son plus grand succès est dans des pays tels que le Maroc, l'Equateur, Hong-Kong, les Emirats Arabes Unis, la Belgique, l'Autriche... Cependant, ces pays, il est vrai, ne sont pas les plus gros importateurs du monde. D'une manière plus générale, les pays asiatiques sont assez friands de produits français.

Les critères qui font rendent attractifs le Made In France sont la qualité du produit, le design, l'innovation et le prestige. Les produits Made In France sont aussi souvent perçus à  travers l'idée que les étrangers se font des français et du pays. Ils bénéficient de cette image de french touch, de style de vie à la française.

C'est pourquoi les biens hédonistes (luxe, gastronomie, mode...) sont ceux qui ont le plus de succès à l'exportation. Cependant, là où les avis sont partagés et en-dessous de la moyenne par rapport aux autres pays, c'est dans le rapport qualité-prix qui est considéré comme trop élevé et ne défiant pas la concurrence.

Certains savoir-faire français sont internationalement reconnus, particulièrement dans le secteur de la haute-couture, de la gastronomie, du luxe, de la beauté et de la parfumerie.

Comme exemple, on peut citer l'entreprise Monin, entreprise familiale française depuis 1912 qui propose 150 saveurs de sirops et liqueurs, et réalise 75% de son chiffre d'affaires à l'export.

L'enseigne Brioche Dorée, dont 70% des recettes sont françaises et réalisées en Bretagne vend par exemple 1500 croissants par jour en Corée.

Les marques de cosmétiques et parfums, comme par exemple l'Occitane en Provence et Roger&Gallet ont également du succès et de la renommée à l'étranger.

Explorer tous les tags ↓